propos


propos
Propos, Vient du Latin, Propono, et signifie ores conference de paroles entre deux ou plusieurs, Sermo, Oratio, Conlocutio, comme, Ils ont propos ensemble de mes affaires, Sermonem habent de rebus meis. Par son propos j'ay entendu, Ex eius oratione cognoui. Propos aussi signifie intention, comme, A quel propos faites vous cela? c'est à dire, à quelle intention à quelle fin, Quorsum isthuc facis? Propos aussi signifie, commodité, opportunité et aptitude à quelque chose, comme, Vostre arrivée m'est bien venuë à propos, Aduentus tuus peropportunus mihi fuit. Cette somme de deniers vient bien à propos, Commodum hoc argentum obuenit. Ce fueillage ne vient pas à propos à ce hanap, Non apte quadrat. Si mieux n'aimez dire, que A propos soit un adverbe composé, pour opportunéement, commodément, seamment.
Devis et propos, ou conte, soit vray ou faux, Fabula.
Propos ambigus, Ambages.
Propos de rencontre et de mocquerie, Dicacitas.
Un propos bien long, Bene longus sermo.
Propos advisez, Verba consulta.
Un propos continué et sans interruption, Perpetua oratio.
Un propos qui n'est point interrompu, Continens oratio.
Un propos demenant bien au long la matiere subjecte, Copiosa disputatio.
Un propos qui n'est point continué, et ne s'entretient point avec ceux de devant, Abruptia oratio.
Propos fascheux, et qui ne sont pas fort plaisans, Squalidae materiae.
Propos legers, et qui se changent incontinent, Muliebris sententia.
Propos amoureux, Amatorius sermo.
Un propos qu'on tient au banquet, Epularis sermo.
Propos de mourir, Destinatio mortis.
Ce propos ne convient point mal à mon profit, Non abhorret ab vtilitate mea haec oratio.
Ce propos ne s'entretient point, Non cohaeret haec oratio.
Le propos est long, Multi sermonis sunt ista.
Mon propos n'est plus ferme, Labat consilium meum.
Le propos est passé legerement, et n'a point arresté, Euolauit oratio.
Le propos s'esgare, Aberrat ad alia oratio.
Tout son propos est de, etc. Omnis eius oratio est de summo bono.
Quand propos luy faillit, Vbi friget, huc euasit.
Jaçoit qu'il y ait plus de propos de te, etc. Etsi magis est quod gratuler tibi, etc.
Quand on se destourne d'un propos, Declinatio.
A propos, c'est opportunément, commodément, aptement, voyez Propos.
Ayant ferme propos, Obstinatus.
Qui demeure en son propos, Constans.
Il est tousjours en ce propos, Stat sententia. B. ex Liu.
Nostre propos dura si long temps que le jour estoit ja bien avant, Multus sermo ad multum diem.
Issuë hors de propos, Excursus, huius excursus.
Arrester quelque propos, Statuere.
Assopir quelque propos, Opprimere mentionem aliquam.
Assopir le propos d'aucun, Opprimere orationem alicuius.
Avoir divers propos, Agitari diuersum.
Changer de propos, Mutare consilium.
J'ay changé propos, De sententia sum deiectus. B. ex Cic.
Il ne se peut faire, si tu ne change ces propos là, Non potest, nisi retexueris illa.
Il a changé de propos, pourtant que j'avoy aussi changé, Id mutauit, quoniam me immutatum videt.
Qui a changé de propos, Auersus a proposito.
Changement de propos, Digressio a proposito.
Choses hors de propos, Egressus, et egressiones, Excursus, et excursiones, Procursiones. B.
Cercher un propos de bien loing et de bien haut, Ex alto aliquid repetere.
Commencer et tenir propos avec aucun, Sermonem instituere.
Commencer propos par quelque chose, Sermonem ducere a re quapiam.
Conclurre et mettre fin à un propos, Concludere ac definire orationem.
Conferer ses propos ensemble, Conferre et fabulari.
Contredire et empescher le propos d'aucun, Obrogare.
Dire un propos preparatif de ce que nous debvons dire par apres, Praefari.
Je devisoy de divers propos, Ego in varios sermones incidebam.
Entendre aux propos de quelqu'un, Sermonibus alicuius vacare.
Entretenir long temps en propos, Contextu longiore loqui.
Faire entresuyvir un propos, Verba de verbis trahere.
Que veux tu dire par ce propos? Quorsum haec spectat oratio?
Faire laisser quelque sot propos, Aliquem deiicere de sermone aliquo inani.
Tu me fais perdre mon propos, Orationem ex ore tu quidem mihi eripis.
Faire venir à propos les fables des Poëtes, et s'en aider, Fabulas Poëtarum ad ea quae dicimus accommodare.
Faisons que nostre propos revienne au poinct dont il s'estoit esgaré, Redeat vnde aberrauit oratio.
Faire servir et venir à propos, Accommodare rem aliquam.
Faire cesser quelque propos, Opprimere mentionem aliquam.
Je finiray ma lettre par le propos que j'ay accoustumé, Vtar ea clausula qua soleo.
Laisse moy tous ces longs propos, et me dy en peu de paroles ce que je te demande, Ambages mitte, atque hoc age.
On a laissé le propos et advis qu'on avoit prins de naviger en Egypte, Nauigandi in AEgyptum omissum est consilium.
Mettre en propos, Impellere in sermonem.
Pour mettre fin à nostre propos, Ne in infinitum abeamus.
J'ay ouy fort volontiers ton propos, Nimium lubenter audiui sermonem tuum.
Passer plus outre en propos, Progredi longius.
Porter le premier propos de faire rappeler aucun, et mettre son affaire en bon train, Iacere fundamenta salutis alterius.
Recueillir le propos d'aucun, Sermonem aliquorum excipere.
Recueillir quelque propos, et le redire à autruy, faisant semblant d'avoir charge de ce faire, Sermone aliquo arrepto, pro mandato abuti.
Rentrons à nostre propos, Redeat vnde aberrauit oratio nostra.
Retourner à son propos, Redire ad propositum.
Retourne à ton premier propos, Illud redi quo coepisti, Ad rem redi.
Pour retourner à mon propos, Vt ad me redeam.
Rompre le propos d'aucun, Interpellare sermonem, Intercipere, vel Incidere, aut Abrumpere, Interfatione aliqua obturbare.
Il m'a tout soudain rompu mon propos, Abrupit mihi sermonem.
Soustenir, et estre ferme en son propos, Obfirmare animum.
Semer quelque propos parmi le commun peuple, Mentionem alicuius rei serere ad, vel in vulgus.
Cecy sert à son propos, Haec res ab illo facit.
Puis qu'il sert à ton propos, Quoniam ita tibi quadrat. B. ex Cic.
Saillir ou sortir hors de son propos, Diuertere, Aberrare, Excurrere.
Je sortoy fort hors de son propos si, etc. Labebar longius, nisi me retinuissem.
Tenir propos avec aucun, In sermonem alicui venire, Sermonem vel orationem cum aliquo habere, Sermocinari cum aliquo, Verba facere de re aliqua.
Tenir propos les uns parmy les autres, Serere sermones.
Tenir long propos, Verba multa facere, In sermone longo aliquem retinere.
Nous tenons trop long propos en choses cleres, In rebus apertis nimium longi sumus.
Tenir souvent propos de quelque chose, Rem sermonibus iactare.
Tenir long propos d'aucun, Multum sermonem habere de aliquo.
Tenir propos d'aucun en mauvaise partie, Sinistris sermonibus carpere aliquem.
Je ne veux pas tenir plus long propos, Longior esse nolo.
Tenir quelque propos, et le continuer longuement et disputer, Disserere.
Tenir propos furieux et enragez, où il n'y a ne rime ne raison, Voces furiales mittere.
Il ne tient autre propos que de ses labours et vignes, Sulcos et vineta crepat mera.
On ne tient autre propos que de nous, Nos fabulae sumus.
Ne te souvient il point du propos que tu me tins quand ce vint à commencer pour, etc. Meministin'olim vt fuerit tua oratio in re incipiunda ad defendendam noxiam?
Il nous tint propos d'aller si bon nous sembloit, Egit nobiscum, vt si nobis videretur, adiremus ad eorum senatum, B. ex Cic.
Tomber en propos d'aucun, In nomen alicuius incidere.
Tomber sur quelque propos, Delabi in aliquem sermonem.
Tomber en un mesme propos, Reuolui eo, vel eodem.
Il tombe aucunesfois sur ce propos de dire que, etc. Delabitur interdum vt dicat, etc.
Nous tombasmes sur ce propos, In eum sermonem incidimus.
D'adventure je tombey en propos, et fi mention d'eux, Casu in eorum mentionem incidi.
Comment on tombe d'un propos à autre! Vt aliud ex alio incidit!
Tourner son propos à parler de quelque autre chose, Conferre orationem ad rem aliquam.
Troubler et mettre hors de son propos, Conuellere de statu.
Faire tant qu'on tire aucun de son propos, et qu'on luy face faire chose contraire à ce qu'il avoit accoustumé, Deducere de statu vitae aliquem.
Nous vinsmes à propos de parler que, etc. In eum sermonem incidimus, plures, etc.
Elle m'est moleste à tout propos, Mihi molesta est quoquo modo, In horas, Identidem, Ex omni occasione.
A quel propos dis-tu cecy? Où tend ce propos? Quorsum istuc? Quorsum haec spectat oratio?
Ce n'est rien à propos, Nihil ad hanc rem.
Ce n'est point à propos pour faire nopces, Non conueniunt haec nuptiis.
Il ne m'en chaut pas beaucoup à quel propos tu as fait telle response, Quorsum recidat responsum tuum, non magnopere laboro.
Parler bien à propos, Commode verba facere.
C'est bien à propos, Commode.
Dire fort à propos pour persuader, Apposite dicere ad persuasionem.
Venant bien à propos, Accommodate.
L'argent luy est bien venu à propos, Pecunia illi in vsum fuit, Liu. lib. 23.
Mal à propos, Incommode.
Fort mal à propos, Perincommode.
En propos communs, et devis, In sermonibus.
Sans propos, Insequenter, Praeter propositum.
De propos deliberé, Consulto, Studio.
Tout à propos, Composito, Ex composito.
De propos deliberé mettre peine à faire quelque chose, De industria aliquid facere, Studio habere aliquid.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • propos — [ prɔpo ] n. m. • 1265; purpos 1180; de proposer, d apr. lat. propositum I ♦ 1 ♦ Littér. Ce qu on se propose; ce qu on se fixe pour but. ⇒ dessein, intention, résolution. « Je formais le propos de ne jamais chicaner » (Duhamel). Être dans le… …   Encyclopédie Universelle

  • propos — Propos. s. m. Discours, entretien. Propos agreable. propos fascheux. ils ont tenu d estranges propos. les propos de table. mettre certains propos sur le tapis. vous tenez là des propos un peu trop libres, un peu gaillards. sur quel propos en… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • propos — (pro pô) s. m. 1°   Résolution. •   Je vous demande si.... vous voulez vous convertir d une volonté forte, pleine, sincère, qui ne forme pas des propos vagues et éloignés de changement, MASS. Carême, Confess.. •   Les sacrements nous laissent… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PROPOS — s. m. Discours qu on tient dans la conversation. Propos agréable. Propos fâcheux. Ils ont tenu d étranges propos. Propos de table. Un propos de fou. Un propos d homme sensé. Mettre certains propos sur le tapis. Sur quel propos en étiez vous ?… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PROPOS — n. m. Paroles échangées dans la conversation. Propos agréable. Propos fâcheux. Ils ont tenu d’étranges propos. Propos de table. Vous tenez là des propos un peu trop libres. Tenir de joyeux propos. Changeons de propos. Revenons à notre propos. De… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • propos — nm., discours, conversation : PROPOU (Albanais.001b.PPA., Annecy.003, Chambéry.025, Samoëns, Saxel.002, Thoiry.225), porpou (001a), parpou (Leschaux.006), propô (003, Thônes.004). A1) adv., mal à propos, au mauvais moment : mâl à propou (001,002) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • PROPOS — propositi …   Abbreviations in Latin Inscriptions

  • propos — …   Useful english dictionary

  • Propos sur l'education — Propos sur l éducation Propos sur l éducation est un recueil de pensées d Alain concernant l éducation, publié en 1932. Le livre est composé de 86 chapitres, ou propos, indiqués en chiffres romains. Alain y développe ses idées sur l éducation,… …   Wikipédia en Français

  • Propos sur l'éducation — est un recueil de pensées d Alain concernant l éducation, publié en 1932. Le livre est composé de 86 chapitres, ou propos, indiqués en chiffres romains. Alain y développe ses idées sur l éducation, tirées de sa propre expérience de… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.